Je suis un bébé trans

Depuis que j’accepte mon identité, je pensais connaître mon point de départ: Une gothique timide de 14 ans.

L’instant où j’ai réellement compris que cette part de moi qui avait bien plus de force et d’énergie que mon petit être de l’époque, était bien plus qu’une entité m’aidant à surmonter quelques difficultés.

Le genre comme une doudoune

Ce post entame une petite série sans ambitions de courtes paraboles permettant de vulgariser quelques aspects souvent difficilement compréhensibles quand on ne les vit pas. Elles sont basées sur mes ressentis personnels et je n’ai aucunement l’intention d’imposer cela comme une quelconque vérité.
De plus rappelez-vous qu’il s’agit de vulgarisation et que les choses ne sont pas toujours, voir jamais aussi simple, car même les principaux consternés ont des doutes. Alors comme pour la physique quantique, si vous pensez avoir tout compris réfléchissez de nouveau. Mais cela ne doit pas vous empêcher d’en discuter bien sur dans le respect et la compréhension d’autrui.

Comment Mastodon a détruit ce blog ?

Cet article qui sera peut-être le dernier au pu s’appeler «Mastodon c-est comme la clope». Premièrement je ne fume pas, mais je vais m’expliquer. Quand j’ai commencé ce blog, je notais mes pensés (quelques peu turbulentes) sur mon téléphone pendant mes insomnies pour me calmer. En général, sans m’arrêter avant d’en avoir faire le tour (sans recul, ni le repos suffisant). Cela me permettait de finalement me coucher après plusieurs pages de contenu désordonnée.

Agenre ou femme trans planquée

Cet article peut être vu comme une mise à jour du post sur mon identité de genre. Mais c’est en réalité plus une mise à plat de mon incompréhension du genre dans la société. Je ne traiterai que de ma société à savoir française du début du 21ᵉ siècle. Je n’ai jamais réellement compris l’attachement du «reste du monde» au genre. Un peu comme l’informatique, je l’ai appris sur le tas.

Le passing non-binaire, une vaste blague

Et c’est parti pour une courte suite sur le vif a mon post sur les rôles sociaux.

Ici je veux me concentrer sur l’application à la transidentité. Depuis le début de la remise en cause de mon identité, ce qui me dérangeait le plus c’était que la société n’est pas adaptée à ma vision de mon identité. Par là, je veux surtout dire pas prête à l’accepter.